09.11.2020

Cinq conseils pour télétravailler en toute sécurité tout en gardant la santé

Il ressort de recherches menées par le plus grand Service extérieur pour la prévention et la protection au travail (SEPPT) que près de six télétravailleurs sur dix ont éprouvé des douleurs lombaires au cours des douze derniers mois. Moins de la moitié des employés de bureau sont affectés par cette problématique. Les douleurs au niveau de la nuque et des épaules sont par ailleurs plus fréquentes chez les télétravailleurs que chez les employés de bureau.


En raison de la crise du coronavirus, beaucoup de personnes travaillent à domicile. Il est important que vos collaborateurs puissent également y effectuer leur travail en bénéficiant du confort nécessaire et en veillant à conserver un état de santé optimal. Dans cet article de blog, nous vous donnons cinq conseils concrets qui vous permettront de créer un environnement de travail agréable et ergonomique pour vos collaborateurs.


  1. Adopter une bonne posture (assise)
    Pour lutter contre les douleurs diverses et variées, la meilleure méthode consiste à faire suffisamment d’exercice et à ne pas rester trop longtemps dans la même posture. Pour adopter une bonne posture assise, il faut que vos hanches soient légèrement surélevées par rapport à vos genoux, afin que vos cuisses soient légèrement inclinées vers le bas. Ainsi, le bas de votre dos est moins sollicité. Quelques petits exercices en position assise permettent également de limiter la raideur de la nuque.

    Après avoir passé une demi-heure en position assise, il est grand temps de se dégourdir les jambes. Donnez à vos collaborateurs des conseils simples à cette fin. Par exemple : promenez-vous tout en lisant un document ou passez un coup de fil en marchant dans votre maison ou votre jardin.

    Rapprochez-vous de votre poste de travail afin de ne pas taper les bras tendus. Vous évitez ainsi d’augmenter la tension dans les muscles des bras, des épaules et du cou. Si vous avez la possibilité de travailler debout (de temps à autre), vous pouvez aussi changer régulièrement de posture par ce biais. Mais attention, la station debout prolongée peut aussi causer des problèmes. Il est donc impératif de varier les postures et de ne jamais rester trop longtemps dans la même position.

  2. Chaise de bureau réglable 
    Même si vos collaborateurs conservent une position assise adéquate, si leur chaise (de bureau) est de mauvaise qualité, ils ne bénéficieront que peu des effets positifs de leurs efforts. Vous devez donc choisir votre siège de bureau en veillant à ce qu’il procure une bonne ergonomie. À cet égard, il est important de tenir compte du nombre d’heures que votre collaborateur passe assis sur son siège au quotidien. Lorsque l’on reste en position assise pendant de longues heures, il est fortement recommandé d’utiliser un siège de bureau doté d’un mécanisme synchrone. Ce type de siège suit les mouvements naturels du corps afin d’éviter de rester dans une posture statique. Un bon siège de bureau ergonomique s’adapte donc parfaitement au corps, offre un soutien dorsal adéquat et favorise une posture assise dynamique.

  3. Un bureau aux dimensions idéales
    Bien ! Vos collaborateurs savent désormais comment adopter une posture de travail saine et connaissent les critères que doit remplir un bon siège de bureau. Mais quel type de surface de travail leur faut-il ? La table de la cuisine est-elle suffisante ou faut-il opter pour une autre solution ?

    Un bon bureau doit être réglable en hauteur, de sorte que vos bras et vos avant-bras forment un angle de 90°. La table de travail doit aussi être suffisamment large pour maintenir une distance d’au moins 50 à 70 centimètres entre vos yeux et l’écran. Bien entendu, vous pouvez également opter pour un bureau assis-debout, qui offre à vos collaborateurs encore plus de flexibilité. Un poste de travail bien réglé en hauteur permet ainsi de prévenir les risques ergonomiques pour la nuque, les épaules et le haut du dos.

    Il est également important que votre collaborateur place son bureau ou sa table de travail dans un endroit approprié. À quoi doit-il faire attention ? Il doit pouvoir régulièrement porter son regard au loin, car ses yeux sont constamment rivés sur un écran. C’est pourquoi il vaut mieux qu’il n’oriente pas son bureau contre un mur dépourvu d'ouvertures. Placer le bureau face à une fenêtre n’est pas non plus idéal, car la lumière entrante peut provoquer un léger éblouissement. Les yeux se fatiguent donc plus vite. S’il est assis dos à la fenêtre, le collaborateur devra composer avec les reflets sur l’écran ou sera gêné par un éblouissement indirect. La meilleure solution consiste donc à opter pour une disposition transversale où le bureau est en angle droit par rapport à la fenêtre. La lumière du jour pénètre dès lors latéralement.

  4. Ordinateur portable ou de bureau accessible
    Le lieu de travail de vos collaborateurs est à présent bien aménagé. Maintenant, ils peuvent se mettre au travail ! Reste à définir le type d’ordinateur le plus approprié : portable ou de bureau ? Il est en fait préférable de ne pas travailler plus de deux heures sur un ordinateur portable. Si votre collaborateur ne possède pas d’ordinateur de bureau, mais seulement un ordinateur portable, fournissez-lui un support pour ordinateur portable avec un clavier et une souris séparés. Il devra le disposer à la hauteur des coudes, à 15 à 20 centimètres du bord de son bureau. C’est la bonne position pour prévenir la douleur et la tension musculaire excessive. Mieux vaut associer cette installation à un moniteur séparé. Nous vous en dirons davantage à ce sujet dans la section suivante.

    Gardez à l’esprit que le fait de travailler exclusivement sur un ordinateur portable peut, à long terme, entraîner de nombreuses douleurs. En effet, fixer son ordinateur portable de façon prolongée tout en courbant le dos et la nuque peut entraîner de vives douleurs au cou, au dos et aux épaules. Il est donc important de faire le bon choix.

  5. Un écran réglé à hauteur des yeux
    Enfin, attardons-nous sur l’emplacement de l’écran de votre collaborateur. Conseillez-lui de placer son écran d’ordinateur à une distance équivalente à la longueur d’un bras et de le positionner à hauteur des yeux pour éviter les douleurs cervicales. Conseillez-lui de tracer une ligne imaginaire entre ses yeux et le centre de l’écran et de s’assurer que la distance entre le haut et le bas de l’écran est identique. Cette précaution lui permettra de soulager son cou.

    Mais que faire si votre collaborateur ne dispose que d’un ordinateur portable ? Il est alors judicieux d’y connecter un moniteur externe ajusté à la bonne hauteur. Une fois de plus, il est préférable d’utiliser un clavier et une souris externes. Votre collaborateur ne dispose pas d’un écran supplémentaire ? Dans ce cas, un support pour ordinateur portable est la solution, car il permet de soulager le cou.


Vous voulez avoir la certitude que vos collaborateurs sont en mesure de travailler à leur domicile de manière ergonomique, saine et en toute sécurité ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider dans votre démarche grâce à nos solutions créatives et innovantes et à nos conseils fournis par des experts.

APERÇU
           
                                
                       
                        

Pami revient sur une année 2020 couronnée de succès

                    

Pami revient sur une année 2020 couronnée de succès. L’entreprise enregistre une croissance de 10 % de son chiffre ...

                        EN SAVOIR PLUS                 
      
       
                                
                       
                        

Sept conseils en or pour rester en forme et en bonne santé sur votre lieu de travail (à domicile)

                    

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2021 ? Pour beaucoup, être et rester en bonne santé est la première priorité. S...

      

Contactez-nous

Avez-vous une question concrète ou souhaitez-vous recevoir un conseil sur un sujet spécifique ? Souhaitez-vous simplement obtenir de plus amples informations sans vous engager ? Faites-le-nous savoir !


Vous préférez avoir un entretien téléphonique ? Composez le +32 11 800 700

Votre message a bien été envoyé. Nous prendrons rapidement contact avec vous.

Découvrez les possibilités

dans notre e-book gratuit

Nous avons besoin de votre adresse e-mail avant de télécharger notre E-book.
Entrez votre adresse e-mail ci-dessous.

Votre message a bien été envoyé. Nous prendrons rapidement contact avec vous.

Téléchargez notre brochure

La brochure est ouverte dans une nouvelle fenêtre. Si votre navigateur a bloqué cette fenêtre, cliquez sur le lien ci-dessous:
Cliquez ici pour télécharger.

Voulez-vous recevoir cette brochure par la poste?
Remplissez les détails ci-dessous.

Vous préférez avoir un entretien téléphonique ? Composez le +32 11 800 700